EXPOSITION TOULOUSE-LAUTREC - JEUDI 16 JANVIER 2020 23.12.2019
BONSOIR,

SUITE A DES DESISTEMENTS , JACQUES VOUS PROPOSE 2 PLACES POUR L'EXPOSITION TOULOUSE-LAUTREC AU GRAND PALAIS / PARIS LE JEUDI 16 JANVIER 2020. VOUS TROUVEREZ LE DETAIL CI-DESSOUS.

SI VOUS ETES INTERESSE (E) N'HESITEZ PAS A CONTACTER JACQUES AU 06 33 37 35 66 OU PAR MAIL gftchantilly@orange.fr.

BONNES FETES DE NOEL.



JEUDI 16 JANVIER 2020 - GRAND PALAIS / PARIS EXPOSITION TOULOUSE-LAUTREC
JEUDI 16 JANVIER 2020 - GRAND PALAIS / PARIS
EXPOSITION TOULOUSE-LAUTREC

JEUDI 16 JANVIER 2020 – GRAND PALAIS / PARIS
EXPOSITION TOULOUSE-LAUTREC
Prix : 25 €

50 participants



15h30 et 15h45 : Visite guidée de l’exposition TOULOUSE-LAUTREC




Le Grand Palais consacre une grande rétrospective à Henri de Toulouse-Lautrec du 9 octobre 2019 au 27 janvier 2020. Une exposition produite avec le musée d'Orsay, le musée de l'Orangerie et la Réunion des musées nationaux, avec le soutien de la ville d'Albi et du musée Toulouse-Lautrec.

Toulouse-Lautrec sous toutes les coutures... Le Grand Palais consacre une grande rétrospective à l'artiste, connu pour ses tableaux du monde de la nuit parisienne. Une exposition qui tend à revenir sur trois rejets conditionnant la vision courante de Toulouse-Lautrec et à les réhabiliter : un certain mépris des valeurs de sa classe, un marché de l'art négligé ainsi qu'un monde de la nuit et du sexe tarifé surexploité.
Au total, environ 200 œuvres tentent de substituer à cette "vision conflictuelle de sa modernité" une autre plus positive. Un artiste singulier qui a réussi comme aucun autre à traduire le monde "avec une force unique, rendant plus intense et significative "la vie présente"". Un peintre qui s'est aussi rapproché de la photographie, conscient du pouvoir des photographes amateurs ou professionnels.
Et un sujet de prédilection, image évidente de la "vie présente" : le "Paris des plaisirs interlopes et des aliénations modernes, du cancan au bordel" dont il est tout autant complice que juge. Toulouse-Lautrec se pose ainsi en "interprète pugnace et cocasse, terriblement humain au sens de Daumier ou Baudelaire", sans jamais s'ériger "en accusateur des vices urbains et des nantis impurs". Et au coeur de l'exposition, une mise en avant de sa correspondance avec Manet, Degas, Forain ou encore Ingres qui lui a permis de "transformer son naturalisme puissant en un style plus incisif et caustique".

Accompagnateur : Jacques / Portable 06 30 37 35 66

Départ Coq chantant : 12 h (arrêt car devant pharmacie)
Départ rue d’Aumale : 12 h 15 (arrêt car devant Centre culturel)
Départ Square des Aigles : 12 h 25 (après barrière blanche)
Départ Lamorlaye : 12 h 30 (arrêt car devant Centre social)


Une réalisation Quomodo